Bye Bye Martinique…

Après quelques jours de farniente, nous avons fini par nous extirper de notre mouillage pour remettre le cap sur Bequia. Comme à l’aller, mais de façon différente, l’approche de cette île a été assez agitée. Après un départ en début de journée sans vent, durant lequel nous avons observé le dos et le souffle d’un gros mammifère marin, nous avons essuyé 2 grains à 1 heure d’intervalle. Outre le vent et la pluie, il est assez impressionnant de voir à quel point la visibilité disparait dans ces moments-là. Il semblait difficile de voir à plus de 100m… Le lendemain, nous sommes repartis un peu avant 5h du matin pour mettre le cap sur le nord de Sainte Lucie. Nous avons même effectué la traversée de notre dernier canal pour rejoindre la Martinique au moteur, faute de vent!

Après 2 jours passés au Marin où nous en avons profité pour revoir avec l’équipe de Punch quelques points techniques du bateau, nettoyer, ranger et faire notre dernier gros avitaillement, nous avons embarqué mes parents pour une petite semaine de navigation. Grande première pour eux ! La météo étant annoncée clémente, nous avons décidé de mettre le cap sur la Guadeloupe en passant par la Dominique et Les Saintes. Pendant ces quelques jours de navigation, nous avons eu l’occasion de croiser à nouveau tortues et dauphins, mais nos lignes de pêche n’ont pas pris grand-chose…

Le départ de la Martinique marque également le début de notre grande boucle Caribéenne. Désormais nous n’y reviendrons pas avant le début du mois d’aout. Nous nous préparons pour notre traversée vers les côtes sud-est de la République Dominicaine mercredi ou jeudi qui devrait durer environ 4 jours. Nous devrions ensuite poursuivre notre périple un peu plus au nord en passant par le passage de la Mona situé entre la République Dominicaine et Porto Rico, puis la baie de Samana avant de mettre le cap vers Les Turks et Caicos. La suite du programme n’est pas encore complètement figée. Nous devrions revenir dans l’arc antillais par Porto Rico puis les iles vierges américaines et britanniques.

Mais avant de revenir, allons voir à l’ouest si le sable est plus blanc et la mer plus cristalline… !! 🙂